Témoignages - 7 octobre 2019

fr - Un sentier, une auto-route !

1. Observations : Un sentier, une auto-route !

Les inégalités se font voir au grand jour en divers domaines de la vie, permettez-moi de me limiter sur l’aspect du développement dans le domaine de moyens de déplacement. C’est vraiment un choc quand on vient d’un pays où on doit emprunter des sentiers ou des routes pleines des trous, de la boue ou de la poussière pour se déplacer et qu’on se retrouve dans un pays très développé en infrastructure routière. Je suis originaire de la RDC à l’Est. Une région au sol et sous-sol naturellement riche et où chacun pouvait trouver de quoi se nourrir lorsqu’il se sent en sécurité pour travailler librement son petit lopin de terre ou vaquer à son petit commerce. Mais n’ayant pas assez de routes pour bien écouler les récoltes vers d’autres régions, cela faisait mal de voir des légumes pourrir au champ faute de route. Je comprends bien que tracer des routes dans les montagnes coûte très cher, mais j’ai vu que cela était possible en mobilisant les forces vives du pays et avec l’aide de certains experts de bonne volonté !

Là où les véhicules ne peuvent arriver, faute de route, ce sont les vélos chargés en outrance, 
Poussés par des hommes, qui aident à acheminer les produits, mais à quel prix de santé de ces personnes humaines ! Ou bien c’est sur le dos des femmes ou sur la tête des hommes que sont chargés ces produits pour parcourir des kilomètres sur des pistes mal entretenues.

Je n’arrive pas encore à comprendre comment au vingt et unième siècle il y ait des parties du monde très développées, ayant des très bonnes routes dans tous les sens tandis que d’autres parties n’ont même pas un millième de ces infrastructures !

2. Quelques pistes pour avancer ensemble

Le journal « La Croix » du mercredi 28 août 2019 nous présente en grand titre « Inégalités, le grand défi » et souligne que les milieux patronaux expriment une préoccupation croissante à l’égard du renforcement des inégalités, craignant qu’elles ne pèsent sur l’économie en France et dans le monde.

Pouvons-nous imaginer et espérer un pays où on arrive à abolir toutes les inégalités ? C’est sans doute utopique mais je crois possible de partager entre riches et pauvres. Je rêve une RDC où les ressources naturelles soient exploitées au profit de tout le peuple et non pour enrichir seulement quelques-uns, les classes politiques et leurs alliés qui exploitent le sous-sol à leur profit !

Ne pourrait-on pas penser une collaboration avec ceux qui convoitent les ressources de la RDC en échange avec l’aménagement des routes et la promotion de certaines usines de transformation de la matière première ? Je crie haut : donnez-nous des idées, apprenez-nous comment faire des routes plus solides pour désenclaver les coins reculés et permettre une circulation plus libre. Imaginez-vous comment on vit l’insécurité sur l’unique route nationale entre Goma et Kisangani.(+1000km) sans possibilité de prendre un autre chemin puisqu’il n’existe pas ?

Ceux qui s’enrichissent par le commerce en exploitant leurs compatriotes par des prix truqués, doublés ou même triplés ne pourraient-ils pas s’ouvrir au partage dans la justice ?!

Ceux qui s’enrichissent assis dans leur bureau travaillant pour leurs intérêts personnels sans souci du bien commun et réclamant toujours l’augmentation de salaire : qu’ils ouvrent les yeux pour voir le malheureux à leur porte !

Ceux qui pensent qu’il n’y a que du business qui sauvera ce monde ! Qu’ils se souviennent que chaque travail a sa valeur pour le bien de tous. Les rivalités mal contrôlées tuent.

Si ton frère, ton prochain est dans le besoin et que tu as la possibilité de lui venir en aide, qu’est ce qui t’empêche d’agir en sa faveur ?

Sœur Mathilde oa

Photo RDC : http://www.radiomoto.net/2019/09/25/ (source : A.A. Butembo) L’état-dégradable-de-la-route-en-zone-de-sante-de Manguredjipa