Divers - 14 décembre 2017

fr - "frugalité partagée", "tempérance solidaire", "sobriété heureuse"


"Renforcer les moyens de mise en œuvre et revitaliser le partenariat mondial pour le développement durable", tel est le dix-septième objectif du développement durable : tous les acteurs publics et privés sont appelés à unir leurs forces, à faire plus, pour que les plus vulnérables, aujourd’hui et demain, bénéficient de conditions de vie digne. Nous savons aussi que cette mise en œuvre des ODD ne sera compatible avec la lutte contre le changement climatique qu’à la condition de partager autrement les richesses que nous créons : notre logique productiviste habituelle, qui consiste à vouloir créer plus de richesses matérielles pour les répartir ensuite à destination des plus pauvres, est insoutenable. Ceux et celles d’entre nous qui pillons les ressources planétaires par un style de vie trop consommateur de pétrole, de plastique, de minéraux, de viande, etc. devons consentir à nous auto-limiter, pour que ceux qui n’ont pas suffisamment aient simplement de quoi vivre, comme le disait Gandhi. Certains théologiens latino-américains proposent de parler de "frugalité partagée" ; pourrons-nous faire ensemble l’expérience, en cette période de Noël, d’une telle "tempérance solidaire", d’une "sobriété heureuse" - en donnant de notre temps, de nos moyens, en cherchant à construire des institutions plus justes ? Être partenaires pour réaliser le développement durable, serait ainsi nous mettre à l’écoute de ceux et celles qui nous apprennent une autre richesse, celle de la fraternité, entre nous et avec toute la Création.


Cécile Renouard, ra
Décembre 2017