Celebration - 7 avril 2015

fr - Elargis l’espace de ta tente

Elargis l’espace de ta tente

Chant d’ouverture

Introduction à la prière

Nous nous rassemblons aujourd’hui avec nos frères et sœurs de toutes les nations du monde pour élargir nos tentes. Les membres ont reconnu que le développement social vise à la justice sociale, la solidarité, l’harmonie et l’égalité au sein des pays et entre eux ; la justice sociale, l’égalité et l’équité constituent les valeurs fondamentales de toute société. La croissance économique devrait promouvoir l’équité et la justice sociale. “Une société pour tous” doit se fonder sur la justice sociale et le respect de tous les droits humains et des libertés fondamentales. Les membres ont vu aussi que la célébration de cette journée contribuerait à affermir les efforts de la communauté internationale pour l’élimination de la pauvreté, la promotion de l’emploi à plein temps, le travail honnête, l’égalité des sexes, l’accès à l’assistance sociale ainsi que la justice pour tous. Cette prière se réfère aux principes de l’Enseignement Social de l’Eglise Catholique. Ils nous rappellent l’essentiel pour faire de la justice sociale une réalité dans notre monde. Dans un esprit de solidarité, de communion avec la création entière et avec tous nos frères et sœurs, nous citons les paroles du prophète Michée et nous prions que la célébration de cette journée puisse nous amener à une vie plus profonde et à l’accomplissement de l’invitation que Dieu nous lance. « On t’a fait savoir, ce qui est bien, ce que Dieu réclame de toi : rien d’autre que d’accomplir la justice, d’aimer la bonté et de marcher humblement avec ton Dieu. » (Michée 6,8)

UN PSAUME POUR ÉLARGIR NOS TENTES

  • Chœur 1 Notre monde est trop étroit, nos vies sont trop étroites… notre vision est trop limitée.
  • Chœur 2 Que les gens des différents pays, des diverses cultures, tribus et familles puissent trouver leur place dans notre monde et dans nos vies. Tous Aide-nous à élargir nos tentes, El Shaddai (Dieu Tout-Puissant), afin que tous puissent être accueillis parmi nous.
  • Chœur 1 Nos attitudes sont trop de clocher, nos hypothèses trop simplistes, nos comportements trop durcis.
  • Chœur 2 Que les personnes différentes dans leurs capacités, les minorités de toutes sortes - race, classe sociale, ou sexe – puissent trouver leur place dans notre monde et dans nos cœurs, Tous Aide-nous à élargir nos tentes, « El Shaddai » (Dieu Tout-Puissant), afin que tous puissent être accueillis parmi nous.
  • Chœur 1 Nos frontières sont trop limitées, nos préférences trop conditionnées, nos habitudes trop ancrées.
  • Chœur 2 Que les personnes âgées et les enfants, les sous groupes culturels, ceux qui affichent des intérêts spéciaux, puissent trouver place dans notre monde et dans notre prière. Tous Aide-nous à élargir nos tentes, El Shaddai (Dieu Tout-Puissant), afin que tous puissent être accueillis parmi nous.
  • Chœur 1 Notre Dieu est trop étroit, nos rites trop rigides, nos façons de faire trop exclusives.
  • Chœur 2 Que les gens de religions et rites différents, dont le nom de Dieu est autre que le nôtre, puissent trouver place dans notre monde et dans notre coeur.
  • Tous Aide-nous à élargir nos tentes, El Shaddai (Dieu Tout-Puissant), afin que tous puissent être accueillis parmi nous. Dieu de toutes les cultures, de tous les peuples, Aide-nous à ne jamais étiqueter quelqu’un comme inférieur ou de deuxième classe. Aide-nous à surmonter nos attitudes de supériorité et d’oppression. Puissions-nous élargir notre vision et agrandir nos tentes afin que la pluralité et la diversité déterminent notre identité : un peuple appelé à travailler pour un monde uni et engagé pour la justice et la paix, maintenant et pour les siècles. Amen.

Adapté par jfb/)jos3.viii.94 de M.T. Winter. WomanWisdom Crossword Publications. 1991 : p. 105. La vie et la dignité de la personne humaine

“Toute personne, créée à l’image et à la ressemblance de Dieu et donc radicalement orientée vers son Créateur est en relation constante avec ceux qui sont revêtus de la même dignité. La promotion de l’individu s’associe ainsi au service du bien commun, là où les droits et les devoirs se correspondent et se renforcent mutuellement. » Le Pape Jean-Paul II, Message de la Journée Mondiale de la Paix 1999.

Réciprocité de droits et de devoirs entre personnes différentes « Tout droit essentiel de l’homme emprunte en effet sa force impérative à la loi naturelle qui le donne et qui impose l’obligation correspondante. Ceux qui, dans la revendication de leurs droits, oublient leurs devoirs ou ne les remplissent qu’imparfaitement risquent de démolir d’une main ce qu’ils construisent de l’autre. » Le Pape Jean XXIII, Paix sur la terre, (Pacem in Terris, 1963) no. 30

Réflexion en silence Intercessions exprimées librement

Psaume 141

Seigneur, je t’appelle : accours vers moi !
Écoute mon appel quand je crie vers toi !
Que ma prière devant toi s’élève comme un encens
Et mes mains comme l’offrande du soir.

Conduis-moi vers les paroles de sagesse et de vérité,
semences à jeter dans la terre de mon cœur.
Guide-moi vers la solitude et le silence
qui nourrissent une nouvelle croissance,
afin que la Parole produise en moi des fruits abondants.

Fais grandir en moi un cœur plein de compassion et de miséricorde,
qui rayonne sur ta création entière.
Puisse ta Lumière briller si fort en moi
qu’elle en attire d’autres vers ta paix et ton harmonie.
En compagnie de tes amis,
que je chemine moi aussi comme un pèlerin sur la route
qui conduit à l’intégrité et à la sainteté.

Appel à la famille, à la communauté, à la participation A la fois nationale et internationale, la vie de la communauté met clairement en évidence que le respect pour les droits et pour les garanties qui leur sont attachées sont la mesure du bien commun, utilisée pour apprécier le rapport entre justice et injustice, développement et pauvreté, sécurité et conflits. La promotion des droits de l’homme demeure la stratégie la plus efficace quand il s’agit de combler les inégalités entre des pays et des groupes sociaux, quand il s’agit aussi de renforcer la sécurité.
(Le Pape Benoît XVI aux Nations Unies, le 18 avril 2008)

Option pour et avec les pauvres et les démunis

C’est un strict devoir de justice et de vérité de faire en sorte que les besoins humains fondamentaux ne restent pas insatisfaits et que ne périssent pas les hommes qui souffrent de ces carences. En outre, il faut que ces hommes dans le besoin soient aidés à acquérir des connaissances, à entrer dans les réseaux de relations, à développer leurs aptitudes pour mettre en valeur leurs capacités et leurs ressources personnelles
Le Pape Jean-Paul II, à l’occasion du 100ème anniversaire de « Rerum Novarum (Centisimus Annus 1991), nº 34

Proverbes 21, 10-15

Réflexion en silence Intercessions ou chant Dignité du travail et les droits des ouvriers “Il demeure évident que la reconnaissance de la position juste du travail et du travailleur dans le processus de production exige des adaptations variées même dans le domaine du droit de propriété des moyens de production.”
Le Pape Jean-Paul II, Travail humain (Laborem Exercens 1981) nº 14

Gestion de la Création de Dieu/l’Intendance

“…l’action internationale visant à préserver l’environnement et à protéger les différentes formes de vie sur la terre doit non seulement garantir un usage rationnel de la technologie et de la science, mais doit aussi redécouvrir l’authentique image de la création.”
Le Pape Benoît XII aux Nations Unies, le 18 avril 2008

Réflexion en silence, Intercessions exprimées librement

Psaume 85 ou un chant

Que j’écoute ce que tu as à dire,
car tu diras la paix à ton peuple,
à ceux qui sont proches de toi
et qui se tournent vers toi dans leur cœur.
Ton salut est proche de ceux qui te craignent,
pour que la gloire puisse régner sur notre terre.
Fidélité et Vérité se sont rencontrées ;
Justice et Paix s’embrasseront.
La Vérité germera de la terre,
Et la Justice se penchera du ciel
Tu donneras le bonheur, notre terre donnera sa récolte.
La Justice marchera devant Toi
et elle tracera le chemin de tes pas.

Solidarité mondiale

“Dans le monde contemporain, on trouve comme signes positifs le sens croissant de la solidarité des pauvres entre eux, leurs actions de soutien mutuel, les manifestations publiques sur le terrain social sans recourir à la violence, mais en faisant valoir leurs besoins et leurs droits face à l’inefficacité et à la corruption des pouvoirs publics. En vertu de son engagement évangélique, l’Église se sent appelée à être aux côtés des foules pauvres, à discerner la justice de leurs revendications, à contribuer à les satisfaire, sans perdre de vue le bien des groupes dans le cadre du bien commun.”
Le Pape Jean-Paul II, Sur les problèmes sociaux (Sollicitudo Rei Socialis) nº 39

Mt 6, 19-21

Réflexion en silence Intercessions exprimées librement

Promotion de la Paix

"Il est trop facile de rejeter sur les autres la responsabilité des injustices, si on ne perçoit pas en même temps comment on y participe soi-même et comment la conversion personnelle est d’abord nécessaire. … car sous une apparente indifférence, il y a au cœur de chaque homme et femme une volonté de vie fraternelle et une soif de justice et de paix, qu’il s’agit d’épanouir."
Lettre apostolique de Sa Sainteté le Pape Paul VI à l’occasion du 80e anniversaire de l’Encyclique Rerum Novarum. (Octogesima Adveniens 1971) nº 48 Is. 2, 3-5

Réflexion en silence

Psaume 122* ou un chant

Appelez la paix sur le monde, prospérité sur toutes les nations unifiées.
Paix à tous les peuples, vérité dans tous les cœurs.
Alors les amis, les voisins avec les anciens ennemis crieront “paix sur toi.”
Pour le bien de la maison du Seigneur notre Dieu, l’UNIVERS, servons le Saint de toutes les nations dans l’allégresse.

Prière de clôture - Le « Notre Père » pour la Justice

Notre Père . . . qui prends toujours la part des faibles, des impuissants, des pauvres, des abandonnés, des malades, des anciens, des très jeunes, des enfants à naître et de ceux qui portent le poids du jour, victimes des circonstances.
Qui es aux cieux . . . où tout sera inversé, où les premiers seront derniers et les derniers, premiers, mais où tout sera bon.
Que Ton Nom soit sanctifié . . . puissions-nous toujours reconnaitre ta sainteté, accepter que tes voies ne soient pas les nôtres et tes critères différents.
En révérant ton nom nous voulons être tirés de l’égoïsme qui nous empêche de voir la souffrance de notre voisin.
Que Ton Règne vienne . . . aide-nous a créer un monde où en dépassant nos propres besoins et nos blessures, nous pratiquerons la justice, aimerons tendrement, et marcherons humblement avec toi, ensemble.
Que ta volonté soit faite . . . ouvre notre liberté que nous te laissions entrer pour partager tes sentiments, pour laisser circuler ta vie en nous, pour aimer sans distinction et comme toi avec un amour préférentiel pour les pauvres.
Sur la terre comme au Ciel . . . que l’œuvre de nos mains, nos temples et nos organisations soient des reflets de ta gloire afin que la joie, la bienveillance, la tendresse, et ta justice prédomine au sein de toutes nos structures sur la terre.
Donne . . . nous la vie et l’amour, apprends-nous à tout accueillir comme un don.
Aide-nous à reconnaître que nous n’avons aucun droit et que nous devons partager, parce que nous avons reçu. Fais-nous comprendre que de notre générosité envers les plus pauvres dépend notre propre santé.
Nous . . . le vrai nous qui embrasse tous les humains, qui inclut tous ceux et celles qui sont en dehors de notre circuit étroit ; donne à tous également.
Aujourd’hui . . . pas demain.
Ne nous laisse pas reporter notre action à un avenir indéfini, attitude qui nous permet de nous justifier face à l’injustice.
Notre pain quotidien ... pour que chaque individu puisse avoir accès à une nourriture suffisante, à l’eau potable, à l’air pur, et ait la possibilité de recevoir des soins médicaux, de bénéficier d’une éducation de qualité pour ainsi bénéficier d’une vie saine. Apprends-nous à partager notre nécessaire et non seulement nos surplus.
Pardonne-nous nos offenses . . . pardonne notre aveuglement, notre égocentrisme, notre racisme, notre sexisme, et notre tendance incorrigible à nous préoccuper seulement de nous-mêmes et des nôtres.
Pardonne-nous de regarder les informations sans jamais prendre action.
Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés . . . aide-nous à pardonner à ceux qui nous font des représailles.
Aide-nous à calmer nos esprits, à ne pas devenir amers avec l’âge, à pardonner les parents et les systèmes imparfaits qui nous ont blessés, maudits, et ignorés.
Et ne nous soumets pas à la tentation ... ne nous juge pas seulement sur notre service auprès des affamés, de ceux qui sont nus, des malades, ou sur nos efforts pour rectifier les systèmes qui sont responsables de la pauvreté, qui créent des victimes.
Épargne-nous cette épreuve car personne d’entre nous ne peut tenir devant les exigences évangéliques.
Donne-nous plutôt le temps de changer nos façons de faire, de nous convertir de notre égoïsme et de transformer nos organismes.
Mais délivre nous du mal . . . c’est à dire, de l’aveuglement qui nous empêche de changer et de rompre avec des systèmes anonymes qui nous permettent de ne pas voir qui profite moins ou davantage. Amen.
The Holy Longing, Ronald Rolheiser OMI

Chant de Clôture

Des questions de réflexion / Discussion

  1. Afin de réaliser “une société pour tous” comme cela a été déclaré dans la Résolution fondatrice de la Journée Mondiale de Justice Sociale, les gouvernements se sont engagés à créer un cadre d’action pour promouvoir la justice sociale au niveau national, régional et international. Qu’est-ce que votre gouvernement a fait pour faire avancer cet engagement ? Y a-t-il une célébration nationale de cette journée ?
  2. Les gouvernements se sont engagés à promouvoir la distribution équitable des revenues et un plus grand accès aux ressources par l’équité, l’égalité et des opportunités pour tous. Qu’est-ce que votre gouvernement a fait pour le progrès de cet engagement ? Savez-vous si votre gouvernement a pris un engagement financier pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement ? Si oui, pour quel montant ? Combien a été versé ? Que pouvez-vous faire pour aider votre gouvernement à être responsable ? Si vous vivez dans un pays qui reçoit l’aide de l’ONU, savez vous combien et dans quel but ? Qui aide vos fonctionnaires gouvernementaux à devenir responsables ?
  3. La première Journée Mondiale de la Justice Sociale est célébrée en 2009 – l’Année Internationale de la Réconciliation, qui est également le résultat d’une Résolution de l’Assemblée de l’ONU. La Résolution demande particulièrement que des groupes et des individus “ planifient et mettent en œuvre des programmes culturels, éducationnels et sociaux adéquats pour promouvoir le concept de la réconciliation, y compris des conférences, des séminaires et la diffusion de renseignements sur la question.” En tant que membres d’une congrégation religieuse œuvrant dans un lieu précis, que pouvez-vous faire pour contribuer à une meilleure compréhension de la réconciliation. Aussi comment travailler à un cheminement de réconciliation dans votre communauté locale, votre milieu de service, votre paroisse locale, votre village ou ville ?

Commission pour la Justice, Paix et Intégrité de la Création
Secrétariat de USG/UISG
Gearóid Francisco Ó Conaire ofm, Via Aurelia 476, CP 9099 Aurelio, 00165 Roma, Italy jpicusguisg@lasalle.org