Celebration - 19 décembre 2014

fr - Prière : Journée Mondiale de la Justice Sociale

Commission pour la justice, paix et intégrité de la création

Secrétariat de USG/UISG

Introduction à la prière

Nous nous rassemblons aujourd’hui avec nos frères et sœurs de toutes les nations du monde pour célébrer la Journée Mondiale de Justice Sociale. Elle a été adoptée à l’unanimité par les 192 états membres de l’Assemblée Générale des Nations Unies, lors de leur session générale du mois de novembre 2007. Cette action permet d’élargir la tente des Nations Unies en tant qu’organisation internationale, ainsi que celles des états membres. Nous sommes invités à nous joindre à eux pour élargir nos tentes.  

Les membres ont reconnu que le développement social vise à la justice sociale, la solidarité, l’harmonie et l’égalité au sein des pays et entre eux ; la justice sociale, l’égalité et l’équité constituent les valeurs fondamentales de toute société. La croissance économique devrait promouvoir l’équité et la justice sociale. “Une société pour tous” doit se fonder sur la justice sociale et le respect de tous les droits humains et des libertés fondamentales.

Les membres ont vu aussi que la célébration de cette journée contribuerait à affermir les efforts de la communauté internationale pour l’élimination de la pauvreté, la promotion de l’emploi à plein temps, le travail honnête, l’égalité des sexes, l’accès à l’assistance sociale ainsi que la justice pour tous.

Cette prière se réfère aux principes de l’Enseignement Social de l’Eglise Catholique. Ils nous rappellent l’essentiel pour faire de la justice sociale une réalité dans notre monde. Dans un esprit de solidarité, de communion avec la création entière et avec tous nos frères et sœurs, nous citons les paroles du prophète Michée et nous prions que la célébration de cette journée puisse nous amener à une vie plus profonde et à l’accomplissement de l’invitation que Dieu nous lance.

On t’a fait savoir, ce qui est bien, ce que Dieu réclame de toi :
rien d’autre que d’accomplir la justice,
d’aimer la bonté
et de marcher humblement avec ton Dieu.
(Michée 6,8)