Prieres - 14 novembre 2014

fr - Poésies pour la paix

C’est la Toussaint, c’est la Toussaint,
c’est aujourd’hui la fête des morts ;
le vieux clocher voudrait encor
dire à ces morts qu’on se souvient,
et caresser les chryzanthèmes du cimetière,
de l’aile douce des miserere,
le vieux clocher est là, navré
comme un muet qui voudrait parler,
et pleure silencieusement sur ce silence,
et pleure sur les toits crevés d’obus,
béants comme des crânes en démence…
…/…
Le vieux clocher évoque le canon,
appelle au loin l’obus sauvage
qui sonnera le glas des derniers glas.
Les cloches ?…
Peut-être aussi sont-elles envolées,
en invisible chevauchée,
comme à l’orée du beau printemps,
et, après leur long silence,
leur voix chantera en carillon
l’hymne de la Délivrance,
la magnifique Résurrection…

Albert-Paul Granier