Divers - 1er septembre 2014

fr - Something is changing

`If we destroy creation, creation will destroy us.’ Pope Francis puts it succinctly. This September we celebrate another Creation-tide. Yet again there are Climate Marches taking place all over the world coinciding with the UN Summit on Climate change in New York in an attempt to show world leaders that we care for our precious and beautiful and unique planet, on which we depend.
But something is changing. This time there is some good news. Our ability to convert sunshine into useable energy has become much cheaper far more rapidly than anyone predicted. A low carbon future is foreseeable. The cost of solar has fallen by two thirds over the past 6 years and the cost of battery storage is decreasing. Bangladeshi women are taking full advantage of this, it is the fastest growing solar s section in the world. Renewable are taking a bigger share of new power and people are beginning to take their money out of fossil fuels, the divestment campaign is gaining ground. The fossil fuel industries are fighting back fearful of being stranded. And we need to remember there is enough raw energy reaching us from the sun in one hour as we, the entire world, use in one year.
But political reality needs revolutionary change. it tells us we need `economic growth’. Practically and physically that cannot continue. We need to educate ourselves, to refuse to despair, to prepare for a simpler way of life, a more egalitarian society, respectful of the whole community of creation.
It could happen.

Sr Jessica r.a.
Editorial for September 2014


Editorial pour septembre 2014
Quelque chose est en train de change
“Si nous détruisons la creation, la création nous détruira”, dit brièvement le Pape François. Pendant ce mois de septembre nous célébrons un autre-temps de la Creation. Pourtant il y a encore des Marches pour le Climat qui prennent place dans le monde entier coïncidant avec le Sommet des Nations Unies à New York sur le Changement de climat dans un effort de montrer aux dirigeants du monde que nous prenons soin de notre précieuse et magnifique planète, de laquelle nous dépendons.
Mais quelque chose est en train de changer. Cette fois-ci il y a de bonnes nouvelles. Notre capacité de convertir les rayons du soleil en une énergie utilisable est devenue bien moins chère et beaucoup plus rapide que ce qui avait été prévu. On peut envisage un avenir avec moins de carbone. Le coût de l’énergie solaire a baissé des deux tiers pendant ces 6 dernières années et le coût de la mise en réserve de cette énergie est en train de diminuer. Les femmes du Bangladesh en profitent pleinement, c’est l’endroit où l’énergie solaire se développe le plus rapidement dans le monde. Les énergies renouvelables prennent une plus grande place dans ce nouveau développement de l’énergie et les gens commencent à diminuer leurs investissements dans le développement des combustibles, la campagne de désinvestissement commence à gagner du terrain. Les compagnies pétrolières répondent en combattant, inquiètes d’être mises de côté. Et nous devons nous souvenir que l’énergie brut qui nous vient du soleil en une heure est suffisante pour nous, le monde entier, pour notre usage pendant une année.
Mais la réalité politique a besoin d’un changement révolutionnaire, elle nous dit que nous avons besoin de croissance économique. Pratiquement et physiquement cela ne peut pas continuer. Nous devons nous éduquer nous-mêmes, refuser de désespérer, nous préparer à un mode de vie plus simple, à une société plus égalitaire, respectueuse de toute la communauté de la création.
Cela pourrait arriver.
Sr Jessica ra