Divers - 15 mai 2014

fr - Who can stop it ?

`The horse may not have bolted but it is well on its way through the stable door. Who can stop it ? Well. we can.... it is a responsibility that began with God commanding the first human inhabitants of the Garden of Eden “to till the earth and keep it”. “To keep” is not to abuse it. not to destroy it.’ These are the words of Desmond Tutu, veteran of the anti apartheid campaign in South Africa. He goes on to say `we must stop climate change. And we can if we use the tactics which brought down apartheid.’

He proposes cutting ties with corporations financing fossil fuel extraction, telling them to spend more on developing sustainable energy resources. The only serious solution to climate change is to keep most of the fossil fuel resources in the ground. Divest from fossil fuel, ask governments to stop subsidizing fossil fuel, as religious communities to speak out ! There is also a recent suggestion that scientists go on strike – why continue to write reports when `the evidence for human influence has grown. Limiting climate change will require substantial and sustained reductions in greenhouse gas emissions’ (IPCC They have already told us report 2014). when the political response is so ineffectual. They have already told us `the warming of the climate system is unequivocal... the atmosphere and the oceans have warmed, the amount of snow and ice has diminished ; sea levels have risen and the concentration of greenhouse gases have increased.’ (IPCC report 2014) `All global society needs to get on board’ (R.K. Pachman IPCC chairman)

Maybe we need to remember in the words of Deitrich Bonhoeffer in a very different situation, but true nevertheless :

- `Silence in the face of evil, is itself evil... not to speak is to speak, not to act is to act.’

Sr. Jessica, r.a.


"Qui peut l’arrêter ?"

Le cheval peut ne pas avoir rué mais il est bien prêt de passer la porte de l’écurie. Qui peut l’arrêter ? Oui, nous le pouvons. C’est une responsabilité qui commence avec Dieu commandant aux premiers habitants du Jardin d’Eden de « labourer la terre et de la cultiver ». « Cultiver n’est pas en abuser, ni la détruire. » Ce sont les paroles de Desmond Tutu, vétéran de la campagne antiapartheid en Afrique du Sud. Il dit ensuite : « nous devons mettre fin au changement climatique et nous le pouvons si nous utilisons les stratégies qui ont renversé l’apartheid.

Il propose de couper les liens avec les groupes qui financent l’extraction des énergies fossiles en leur demandant de dépenser davantage dans le développement des énergies renouvelables. La seule solution sérieuse au changement climatique c’est de laisser dans la terre le plus grande quantité de ressources en hydrocarbure. Rejeter les énergies fossiles, demander aux gouvernements de stopper les aides à leur extraction ! C’est ce que les communautés religieuses réclament. Il y a aussi une nouvelle proposition : que les scientifiques se mettent en grève. Pourquoi continuer à faire des rapports quand il est de plus en plus évident que l’influence de l’homme s’est développée. Limiter le changement climatique demandera une réduction substantielle et continue des émissions de gaz à effet de serre. (IPCC nous en a déjà parlé - rapport 2014 (IPCC = groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) quand la réponse politique est à ce point inefficace. Ils nous ont déjà dit "que le réchauffement du système climatique est inéluctable…l’atmosphère et les océans se sont réchauffés, la quantité de neige et de glace a diminué, le niveau des mers est monté et la concentration des gaz à effet de serre s’est accrue" (IPCC rapport 2014). "La société mondiale tout entière doit monter à bord". R.K. Pachman, (président de IPCC).

Peut-être devons-nous nous souvenir des paroles de Dietrich Bonhoeffer, prononcées dans des circonstances très différentes certes, mais malgré tout vraies :
"Le silence devant le mal est le mal lui-même, ne pas parler, c’est parler, ne pas agir ; c’est agir. "

Sr Jessica, r.a.