Théologie - Bible - 28 janvier 2014

fr - De la théologie et de la spiritualité de la Création à la pensée sociale de l’Église sur l’écologie

Lors de 48 heures de travail, réflexion et rencontre à Paris, en Assomption ensemble France les 11 et 12 janvier 2014, Sr Cécile Renouard, ra, a développé le point de vue suivant : "Enjeux théologiques de la décroissance et du respect de la Création".

Nous attendons une encyclique sur l’écologie… signe d’une conscience grandissante de la gravité des enjeux, et d’un appel à clarifier les positions que nous, chrétiens, adoptons peut-être parfois un peu vite (sur l’être humain par rapport au reste de la nature ; sur le rôle de la technique et de la croissance économique, etc.). C’est dans un monde marqué par les valeurs judéo-chrétiennes que le bouleversement scientifique et technique du 17ème siècle a eu lieu puis que le capitalisme libéral a émergé. Comment puiser dans nos ressources spirituelles pour une critique interne de nos modèles insoutenables, qui épuisent les ressources de la planète, qui nous stressent et nous épuisent et menacent voire détruisent les plus vulnérables ?

Le plan de l’exposé

I – La sainteté : aimer le monde qui nous est donné pour qu’il devienne vraiment notre maison à tous

  1. La bonté de la Création
  2. Une relation double et dynamique à la création : de l’espace à la maison
  3. Une expérience esthétique et éthique

II - De la spiritualité de la création à l’éthique. Une lecture du chapitre X du Compendium de la Doctrine Sociale de l’Eglise : "Sauvegarder l’environnement"

  1. La participation de l’être humain au dynamisme créateur : accueil et coopération
  2. Des défis pour penser l’économie (l’organisation de notre maison commune)
  3. Des chantiers pour notre réflexion comme chrétiens : du péché social aux structures de grâce

Pour lire la suite, télécharger le fichier au format pdf à droite