Pétitions - 28 juin 2011

fr - JPIC « Davantage qu’un objectif, c’est un chemin

JPIC « Davantage qu’un objectif, c’est un chemin »

Amadeu López
Membre de la plateforme d’Objection Fiscale et Aragonaise pour la paix

Pourquoi la Justice et la Paix sont-elles importantes pour toi ?
La Justice et la Paix sont des concepts intimement liés. Il ne peut pas avoir de Paix sans Justice.
Et la Paix fait partie de l’héritage que Jésus a laissé à ses disciples : « La Paix soit avec vous ». Le désir de Paix me pousse à travailler pour que chaque personne, individuellement et collectivement, reçoive ce qui lui est nécessaire pour que sa dignité de personne humaine soit respectée et vécue en plénitude. La Paix et la Justice sont deux miroirs où se reflète l’Amour, seul commandement que nous ayons reçu en relation à nos frères.

Comment les vis-tu dans ta vie quotidienne ?
La théorie est une chose, la pratique en est une autre.
Pour pouvoir être reflet de la Justice et de la Paix au jour le jour, je crois que pour commencer, nous devons nous demander comment nous interpellent ces mots, - concepts – puis comment nous les transformons en action.
Je cherche à être cohérent et à m’engager en demandant Justice et Paix face à l’oppression et à la violence, en donnant mon appui à des actions et à des campagnes que je puisse connaître, bien que pas toujours avec la même intensité.
La Justice et la Paix je ne les vis pas comme des objectifs à atteindre, mais comme le chemin, tout en étant conscient que je ne leur suis pas toujours fidèle, et que je fais partie de l’injustice et de l’agression envers les autres, que j’en sois conscient ou pas.

Quelle espérance nait-elle de cet engagement dans la réalité actuelle ?
C’est une espérance solidaire, de coopération et de libération.
Je veux dire une espérance qui naît de l’approche de l’autre, de l’écoute de son cri, de sa supplique, de me sentir, avec d’autres, engagé pour sa libération et de continuer près de lui pour son développement personnel et communautaire.

Comment perçois-tu la sensibilité pour la Justice et la Paix dans ton milieu de vie ?
Je crois que ce sont des valeurs très admirées et désirées, que nous exigeons même, mais avec le petit nombre de ceux qui s’y engagent. Par ailleurs, il est plus facile de demander Justice et Paix en quelque région éloignée du monde, que d’être cohérents et de les exiger de nous-mêmes dans notre action.

JPIC « Davantage qu’un objectif, c’est un chemin »

Amadeu López
Membre de la plateforme d’Objection Fiscale et Aragonaise pour la paix

Pourquoi la Justice et la Paix sont-elles importantes pour toi ?
La Justice et la Paix sont des concepts intimement liés. Il ne peut pas avoir de Paix sans Justice.
Et la Paix fait partie de l’héritage que Jésus a laissé à ses disciples : « La Paix soit avec vous ». Le désir de Paix me pousse à travailler pour que chaque personne, individuellement et collectivement, reçoive ce qui lui est nécessaire pour que sa dignité de personne humaine soit respectée et vécue en plénitude. La Paix et la Justice sont deux miroirs où se reflète l’Amour, seul commandement que nous ayons reçu en relation à nos frères.

 Comment les vis-tu dans ta vie quotidienne ?
La théorie est une chose, la pratique en est une autre.
Pour pouvoir être reflet de la Justice et de la Paix au jour le jour, je crois que pour commencer, nous devons nous demander comment nous interpellent ces mots, - concepts – puis comment nous les transformons en action.
Je cherche à être cohérent et à m’engager en demandant Justice et Paix face à l’oppression et à la violence, en donnant mon appui à des actions et à des campagnes que je puisse connaître, bien que pas toujours avec la même intensité.
La Justice et la Paix je ne les vis pas comme des objectifs à atteindre, mais comme le chemin, tout en étant conscient que je ne leur suis pas toujours fidèle, et que je fais partie de l’injustice et de l’agression envers les autres, que j’en sois conscient ou pas.

Quelle espérance nait-elle de cet engagement dans la réalité actuelle ?
C’est une espérance solidaire, de coopération et de libération.
Je veux dire une espérance qui naît de l’approche de l’autre, de l’écoute de son cri, de sa supplique, de me sentir, avec d’autres, engagé pour sa libération et de continuer près de lui pour son développement personnel et communautaire.

Comment perçois-tu la sensibilité pour la Justice et la Paix dans ton milieu de vie ?
Je crois que ce sont des valeurs très admirées et désirées, que nous exigeons même, mais avec le petit nombre de ceux qui s’y engagent. Par ailleurs, il est plus facile de demander Justice et Paix en quelque région éloignée du monde, que d’être cohérents et de les exiger de nous-mêmes dans notre action.