Projets - 13 janvier 2011

fr - Europe du Nord, Une place où tout le monde a sa place

Le projet est à l’initiative de l’AMO Samarcande ; la Maison de Quartier Chambéry, l’asbl Welcome-Babbelkot (coordonnée par les Religieuses de l’Assomption) et soutenu par le Programme de Cohésion Sociale de l’administration communale d’Etterbeek. La Fondation Roi Baudouin et les Assises de l’Interculturalité ont financé le projet.

Nous réalisons depuis fin de l’année 2007 une action sur la Place Saint Antoine à Etterbeek (Bruxelles). Suite à la rénovation de cet espace public, des premiers signes de tensions se sont rapidement fait sentir. La place a changé de visage et attire pour son aspect convivial de nombreux groupes d’individus. Les habitants de la place sont bousculés dans leurs habitudes, quelques-uns sont troublés par cette nouvelle dynamique. Certains groupes se gênent les uns les autres.
Durant l’année 2008, nous avons mis en place un processus de dialogue entre les différents usagers de la place afin d’objectiver les désaccords et de trouver des solutions concrètes d’amélioration de l’occupation de la place. Nous avons sollicité les chercheurs Abraham Franssen et Brice Champetier (Sociologues aux Facultés Saint-Louis) pour appliquer leur méthode d’analyse en groupe. De ce processus de dialogue, est sorti un rapport reprenant les différents points de vue et présentant l’ébauche d’actions concrètes d’amélioration.

Il relevait « le risque d’un cercle vicieux" : à l’expression de certains jeunes répond une dépression de certains habitants, qui font pression sur les autorités, qui accentuent la répression sur les jeunes, d’où « l’explosion » des jeunes, la démission des intervenants communaux pris entre des logiques contradictoires, le découragement des associations…Avec pour conséquence que plus personne ne se sentirait bien à sa place Saint Antoine… » Mais "aujourd’hui, il y a au moins autant d’éléments qui laissent espérer un cercle vertueux, en prenant appui sur les ressources et les potentialités déjà en place sur et autour de la Place Saint Antoine."

Actuellement, nous désirons continuer ce projet et proposer un cadre de réflexion aux différents protagonistes pour mener ensemble des actions d’amélioration de l’espace public. L’enjeu est de taille : favoriser les rapports interpersonnels entre les différentes personnes concernées afin de permettre le dialogue (assez simplement, parler à son voisin), réaliser une charte de vivre ensemble permettant d’objectiver des règles informelles légitimes car acceptées par tous les individus, mettre en place une action de démystification des petites nuisances quotidiennes (via un projet d’affiches), réunir les habitants et les usagers et réfléchir à des outils permanents de discussion et enfin, créer un espace novateur de dialogue entre les autorités communales et les associations pour réfléchir ensemble à la gestion des places publiques sur la commune.

Madeleine Guyot, AMO Samarcande, (Service d’Aide aux Jeunes en Milieu ouvert)
Betty D’Haenens, Maison de quartier Chambéry – Wijkhuis Chambéry

Sr Françoise Coppieters, RA, asbl Welcome-Babbelkot